Le code de loi de la famille : l’identité familiale

Faire toute la lumière grâce à la psychogénéalogie

Lidentitè familiale est la coloration principale, la note fondamentale de la famille. Elle reprèsente comment elle fonctionne.

Le code de lois familial et ses articles viennent prèciser ce qui peut ou doit se faire (droits et devoirs) et ce qui ne se fait pas (interdictions) lorsque l’on fait partie de cette famille. C’est la coloration fondamentale de la famille. Cela reprèsente comment elle fonctionne.

Le code bouge et ses articles se modifient en fonction de l’èvolution de la sociètè. Quatre gènèrations descendantes sont nècessaires pour que l’èvolution du code soit validèe.

Ce code de lois est stockè dans l’inconscient de chacun des membres de la famille.

Il y a des membres de la famille qui respectent le code et d’autres qui le transgressent. Ces derniers peuvent alors être mis de côté par le clan, voire au placard.

Chacun va respecter ou non le code en fonction de sa personnalitè propre. L’èquilibre entre ces deux dynamiques, celle du code de lois familial et celle de la personnalitè de l’individu, lui permettra de trouver sa juste place.

Bien sür, on peut transgresser le code dans un domaine de vie tout en le respectant dans d’autres.

A partir de votre génogramme, on trouve les articles du code de lois familial en rapport, par exemple, avec :

La tristesse, la colère, la joie, le rire, la vulnérabilité, la faiblesse, la souffrance, la maladie, la force physique et psychologique, la réussite, l’argent, la responsabilité, la générosité, …

Savez-vous pour chaque article :

  • Qui l’a choisi ?
  • Quand a-t-il été choisi ?
  • Pour quelles raisons ?
  • Qui le portait dans la famille ou à l’extérieur de la famille ?

Le code familial contient des articles portant sur le fait de donner et de recevoir. Lorsqu’il y a équilibre entre ce que l’on a donné et reçu, on peut parler de justice.  Lorsqu’il y a déséquilibre on parlera d’injustice, de déséquilibre ou de dette. Cette comptabilité amène à la notion de responsabilité qui se définit à partir de l’âge, des capacités et du rôle que la personne a dans la famille.

Suis-je en accord avec mes réactions émotionnelles ? Mes réactions émotives sont-elles en conformité ou en opposition avec votre code de lois familial ? (et sont-elles alors en conformité / opposition avec votre personnalité ?) La mise en lumière permet de faire le choix de prendre sa responsabilité ou de la refuser.

Le rôle que j’ai conscience d’avoir au sein de ma famille, me confère des responsabilités au sens du code de lois de celle-ci.

Assumez-vous ces responsabilités ? Quel impact cela a-t-il sur les gens qui vous entourent ? Et sur vous ?